Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer !

Le putain d'énorme livre du bonheur qui va tout déchirer.jpg

Auteur : Anneliese MacKintosh
Editeur : Milady
Nombre de pages : 416
Prix : 18,20 € (grand format)
Date de publication : Mai 2018
Genre : Fiction adulte

Résumé : Ottila a décidé d’être heureuse et ça va faire mal. Ottila a un problème. Enfin, elle en a un paquet. D’abord elle est alcoolique. Son père est mort pendant qu’elle se complaisait dans une éternelle gueule de bois. Sa sœur a été internée. Sa mère est en train de craquer. Et ses amis la tirent vers le bas. Sauf Thalès, le type le plus sain qu’elle ait jamais rencontré. Thalès donne envie à Ottila de devenir meilleure. Alors elle décide de faire un doigt à son « contexte » pourri et vole Le Petit Livre du bonheur à la bibliothèque. Puis elle entreprend de le scrapbooker sauvagement : mails, SMS, transcriptions de séances de thérapie, dessins… tout y passe.

Que dire ? aahh Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer est un coup de cœur pour moi ! J’ai tellement mais tellement aimé cette lecture ! J’ai dévoré pas mal de livres ces derniers temps et quand quelqu’un me demande de lui conseiller une lecture, c’est celui-ci que je propose immédiatement !

Le livre du bonheur, c’est l’histoire d’une jeune femme Ottila. Au premier abord, on pourrait croire qu’elle a une vie classique et que tout va bien, mais si on y regarde de plus près, elle n’a pas une vie toute rose. Et en fait, l’histoire commence le jour où Ottila se rend chez un spécialiste (un psy en fait) pour essayer de mettre de l’ordre dans sa vie. Et elle nous embarque avec elle au passage.

Le PDELB n’est pas un livre de développement personnel, mais c’est un livre qui fait du bien à coup sûr ! Le personnage d’Ottila est fantasque et m’a même un peu rappelé le personnage de Becky Bloomwood dans la série L’Accro du Shopping, une série que j’affectionne beaucoup !

Même si Ottila est loin d’être une adolescente dans le roman, je trouve qu’on assiste réellement au passage de l’âge adulte. Elle commence à prendre connaissance de ses failles, essaie de prendre sa vie en main (et ça passe par quelques sacrifices dans le roman), se rend compte de ses erreurs, fait des choix… Bref, c’est une vraie petite leçon de vie ! Il y a un grand écart entre le début et la fin, comme si elle s’était trouvée, trouvée qui elle était et ce qu’elle voulait, mais ce qui est bien, c’est que ce n’est pas décrit de manière aussi terre-à-terre, et que surtout, il n’y a pas de psychologie de comptoir à deux balles ou de narrateur qui nous explique pourquoi elle agit comme cela et si c’est lié à son inconscient et à sa psychologie profonde blablabla. Vous voyez ce que je veux dire ? C’est très bien écrit très bien raconté, et on se laisse vite prendre.

J’ai beaucoup apprécié la forme également. C’est peut-être un peu compliqué à visualiser comme cela, mais on a des tickets de caisse répartis dans le roman, des pages de blogs répertoriés etc. Et ça rend la lecture un peu plus ludique et réaliste.

Le mot de la fin : Ben alors ? Si vous n’avez pas encore compris, je vous recommande ce livre à 100%, qui est sans prise de tête et tellement captivant ! En plus, la couverture est sympa !

Je remercie l’équipe Netgalley ainsi que les éditions Milady de m’avoir fait découvert cette lecture que je ne regrette absolument pas !

Le petit mot de la maison d’édition : Ce roman est à la chick-lit ce que le hors-piste est à la piste verte. Ce livre est au développement personnel ce que péter dans son bain est au spa : c’est nettement moins classe, mais ça fait autant de bien. Un roman drôle, trash, feel good, original, d’une profondeur rare, un tour de force. Un livre qui vous fera vraiment penser à la nature du bonheur. Vous n’oublierez jamais Ottila.

 

wp-1503091769424.png

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s