Mon premier Agatha Cristie !

« And then, they were none  « 

Ça fait quelques mois maintenant que je vous bassine avec mon envie de lire du Agatha Christie et c’est maintenant chose faite !

Dis petits nègres

Auteur : Agatha Christie
Éditeur : Le livre de poche
Nombre de pages : 244
Genre : Policier
Titre original : And then, they were none

J’avais vu un film le film il y a quelques années et j’avais été époustouflée par le génie du scénario ! C’est pour ça que je voulais lire le livre, voir un peu s’il y avait beaucoup de différences et lire la prose de l’auteur (enfin… vous voyez)…

Lire Agatha Christie a été une expérience géniale !  J’ai essayé de deviner ce qui allait se passer, de déjouer l’intrigue et pour une (rare) fois, je n’ai pas réussi. je n’ai pas pas deviné ce qui allait se passer à la fin et comment ça allait se terminer. L’auteur se joue de nous et surtout de ses personnages du début à la fin ! Ils sont dix à essayer de sortir de cette île et ils ne méfient tous les uns des autres… L’auteur va même pousser le vice avec les petites figurines qui disparaissent et le poème. Le poème, mais ce poème ! À chaque fois que j’y pense, je me dis que c’est une idée de génie.

En résumé, 10 petits nègres, allie à peu près tout ce que j’aime : une bonne intrigue, une bonne plume, une plume poétique en fait des idées un peu tordues et paf ! Ça nous donne un bon roman ! Tout est bien pensé et tellement bien ficelée

Ce roman a su me tenir en haleine tout du long. il est facile à lire et se lit très rapidement ! Je vous le conseille AB-SO-LU-MENT !

Maintenant si vous aviez un roman dans le même genre à me conseiller dans le genre machination machiavélique, je suis preneuse 😉


Fiche lecture

Résumé : Dix personnes, qui n’ont aucun point commun entre elles, se retrouvent sur l’île du Nègre sous le prétexte d’invitations ou d’offres d’emplois : le général John Macarthur, Vera Claythorne, Emily Brent, le juge Lawrence Wargrave, Philip Lombard, le docteur Edward Armstrong, William Henry Blore, Anthony Marston, ainsi que le couple Thomas et Ethel Rogers. Isolés du continent, sous une tempête qui affecte l’île, leurs hôtes Mr et Mrs U. N. Owen restent mystérieusement absents. Sauf que… survient un meutre.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s