Olivia !

J’ai commencé le challenge Netgalley  quelques semaines en retard, et je reviens de suite pour vous donner mon avis sur Olivia de Marion Olharan ! Je remercie Netgalley pour ce challenge plus qu’intéressant !

olivia

 

 

Auteur : Marion Olharan
Éditeur : Montlake Romance
Nombre de pages : 320 pages
Genre : Fiction adulte, romance
Date de publication : 22 mai 2018
Prix : 9;99€ en broché

Je vous dis tout de suite ce que j’en ai pensé !

C’est avec ce roman que je commence le challenge Netgalley et je suis contente parce que cela a vraiment été une lecture plaisir. Olivia est une lecture simple et sans prise de tête !

Résumé :

Olivia, dite Liv, ne se remet pas de la blessure qui l’a éloignée de la scène. Connue pour son tempérament irascible, la danseuse s’isole de plus en plus… Excédée, la directrice du ballet de New York lui pose un ultimatum : se soigner pour de bon ou quitter la compagnie. Mais a-t-elle encore seulement envie de danser ? C’est à contrecœur qu’elle part à Paris afin d’être suivie par un spécialiste. À peine arrivée, elle y retrouve Guillaume, un jeune professeur qui fut brièvement danseur avant que sa carrière ne soit coupée net par un accident. Bien décidée à se changer les idées, la jeune femme décide de jeter son dévolu sur cet homme aussi discret que séduisant. Décontenancé et intrigué par cette ballerine aux allures de bulldozer, Guillaume résiste néanmoins à ses avances. Protégé par ses livres et son flegme, le jeune homme prendra-t-il le risque de dévoiler ce qui se cache sous ses tenues de dandy ? Quant à Olivia, aura-t-elle le courage d’assumer ses désirs de danseuse et de femme ?

Pour entrer un peu plus dans les détails, j’ai beaucoup aimé m’immerger dans le monde de la danse, puisque le personnage principal, Olivia, est danseuse professionnelle.  C’est un univers qui m’avait manqué dans les livres et qui me rappelle beaucoup de lectures passées; notamment la série Danse ! pour enfants d’ Anne-Marie Pol. A cet univers, se mêle celui de la littérature, plus précisément de la littérature balzacienne. Je m’y suis beaucoup retrouvée, d’autant plus  que j’aime bien retrouver cet effet de miroir ou de mise en abîme quand on lit un roman. Savoir que le héros du livre set aussi un lecteur  a un effet un peu magique sur moi. Après tout, la frontière entre le réel et l’imaginaire est bien ténu !

Pour en revenir à notre personnage principal, elle m’a beaucoup plu ! Dans cette fiction, Marion Olharan sort des clichés qui veut qu’un homme fort et beau séduise la jeune fille qui ne se laisse pas faire au débit mais finit par céder à la fin parce que après-tout-c’est-l’amour-de-sa-vie ! Ici c’est plutôt le contraire, on a une jeune femme qui sait ce qu’elle veut et un homme qui souffle un peu le chaud et le froid. Elle est directe bornée et lui timide et mesuré mais ne dit-on pas que les opposés s’attirent ?

Je ne vous en dis pas plus, mais sachez que ce livre se lit rapidement si vous avez envie d’une petite lecture détente d’après partiels par exemple 😉

wp-1503091769424.png

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s