Si près du malheur à Lille

HELLO ! 🙂

Je vous parlais de ce petit roman dans un de mes CLQLV. Voici le résumé : [Six ans tout juste et des yeux pleins de rêves : la petite Line est vraiment mignonne. Elle croit au Père Noël, celui des plus démunis, et voudrait tellement une panoplie d’arbitre de rugby. Bruno, l’instituteur, qui donne un coup de main pour réunir les jouets de seconde main, est sous le charme. Mais quand il rencontre Jessie, la mère de Line, c’est le coup de foudre. Or, Jessie a un passé qui ne passe pas. Une histoire d’amour ou bien pire encore…] Je l’ai désormais terminé. Si tu veux savoir ce que j’en ai pensé, clique juste en bas.

bty

Auteur : Michel Quint
Nombre de pages : une soixantaine
Prix : Offert par les soins de la SNCF dans le RER D 🙂
Je ne vais pas y aller par quatre chemins, je nai pas aimé ce livre. L’histoire en elle-même est plutôt pas mal. En revanche, le style d’écriture de l’auteur est particulier et cela rend le roman compliqué à lire. C’est un bric-à-brac de pensée et d’actions qui s’enchaînent sans cohérence. On a du mal à savoir qui fait quoi, qui pense quoi. Pourtant, j’ai bien saisi l’intrigue mais il y a certaines fois où j’avais du mal à comprendre comment on était passé d’une scène à une autre, comment les actions enchaînaient. Les personnages sont nombreux et ils ont tous une personnalité complexe, voire paradoxale et ce n’est pas facile de s’y retrouver. Je trouve même qu’ils sont beaucoup trop nombreux par rapport à une si petite histoire.

En bref, ce qui aurait dû être une lecture de vacances agréable s’est révélé une lecture plutôt pénible parce que ce n’était pas une histoire facile à lire. J’ai dû me concentrer pour comprendre de quoi il retournait à chaque fois; alors que j’aurais souhaité me laisser porter par les mots.

Cependant, pour terminer sur une note positive la fin était admirable. C’était la meilleure partie de l’histoire ! Je vous disais que l’enchaînement des actions était compliqué, mais c’est à cause de ces enchaînements qu’on a pu aboutir à cette fin.

EN RÉSUMÉ : Le début était prometteur, mais le reste de l’histoire ne m’a pas convaincue. Même si j’ai beaucoup aimé la fin, qui m’a beaucoup fait penser à Un Roi sans Divertissement de Jean Giono, je n’ai pas accroché et je ne vous recommande pas cette lecture.

Malgré cette lecture d’été qui a pour moi été décevante, je vous souhaite une bonne semaine de lecture et j’espère vous revoir bientôt sur le blog !

Mille Bisous

wp-1503091769424.png

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s