La saga Beautiful – la pire saga moderne ?

Sans préambule : J’AI TROUVÉ LA PIRE SAGA AU MONDE !

Beautiful Saga.jpg

Tu penseras sans doute que ce titre est très exagéré et il l’est sans doute un peu mais je m’en vais de ce pas te raconter pourquoi. Si tu as vu mon post de mardi dernier , tu auras vu que j’ai acheté ces trois petits livres au salon du livre de cette année.

Pourquoi je les ai achetés ? Eh bien tout simplement parce que j’étais dans le stand Pocket et il faut savoir qu’acheter un Pocket pendant le salon du livre c’est un peu une tradition pour moi. Ils n’étaient pas chers parce qu’ils étaient très fin (à peine 120 pages), et la boulimique de livres qui est en moi avait besoin de nouveaux romans à se mettre sous la dent. Je me suis dit pourquoi ne pas acheter quelque chose que je n’ai pas l’habitude de lire dans ce cas ? Et c’est comme ça que j’ai cédé assez facilement à l’achat compulsif de ces trois romans signés Christina Lauren

Sauf que …. Je ne les ai pas pris dans l’ordre figurez-vous. Je croyais que c’était le cas, la façon dont ils étaient présentés sur le stand Pocket a contribué à me le faire croire. J’ai été assez surprise en les lisant puisque les histoires ne suivent pas et n’ont en fait aucun rapport entre elles… Mais ça c’est plus de ma faute que de la faute de l’auteur c’est sûr. En tout, la saga Beautiful est composée d’à peu près une dizaine de romans si je ne me trompe pas. J’en ai lu trois et très clairement ça me suffit !

Et l’auteur ? Eh bien , en ce qui concerne l’auteur, je n’en avais pas entendu parler. Et j’ai été surprise de voir que sous le pseudo Christina Lauren se cachent en fait deux femmes: Christina Hobbs et Lauren Billings. La saga Beautiful est donc une saga écrite à quatre mains. Franchement, pour un livre écrit à deux mains je trouve ça vraiment….nul, en fait. Et je suis désolée de le dire comme ça mais ils font sans doute parti des pires livres que j’ai jamais lu !

Dans le vif du sujet : J’ai détesté. Purement et simplement. Ces textes sont vides de toute histoire. Ils sont vulgaires et je pense même qu’ils sont un prétexte pour mettre des scènes de sexe en action ! Il n’y  a pas vraiment d’histoire, dans AUCUN DES TROIS ROMANS que j’ai lu ! À chaque fois, le sujet principal du roman c’est : oui ou non ? Oui ou non vont-ils se mettre en couple, oui ou non va t-elle déménager loin de sa famille et des ses proches et oui ou non vont-ils se remettre à fréquenter leur club ? Mais sans mentir, c’est vraiment le cas! Je n’ai même pas inventé le oui ou non vont-ils déménager loin de leur famille ! Tout le roman tourne autour de ça et ce n’est même pas intéressant. D’autant plus qu’il est précisé dès le début qu’il aime tellement sa femme qu’il la suivra jusqu’au bout du monde s’il le faut et que « ça-ne-le-gênera-pas-le-moins-du-monde ». Bref, vous voyez le genre ?

Et puis c’est gnangnan à souhait quoi ! On dirait des amourettes de préadolescents, pas des histoires d’amour d’adultes. On dirait qu’ils iont treize ans vu la façon dont les choses sont formulées !
Les dialogues sont plats, tellement peu naturels et factices ! Personne ne parle comme ça dans la vraie vie. On dirait des dialogues pré-fabriqués. Les personnages parlent tous de la même façon  » Oh Seigneur, tu as fait ceci cela ? » , « Oh Seigneur, tu n’as pas mal?! » . D’ailleurs les mots « Oh Seigneur » sont probablement les deux mots les plus utilisés dans ces romans, ils sont utilisés partout, tout le temps, à n’importe quel moment, à toutes les sauces… C’est usant. C’est comme si j’assistais à une pièce de théâtre mal jouée avec des personnages factices ou des marionnettes.

EN RÉSUMÉ:  Je me suis ennuyée pendant la lecture de ces trois livres à attendre qu’un évènement déclencheur arrive, que quelque chose se passe mais… j’ai attendu en vain. Autre que de l’ennui, j’ai éprouvé un certain agacement en lisant ce livre. Aucune psychologie des personnages, même la diégèse ne vaut rien.Ça n’avance pas, et un livre qui n’a ni début, ni fin -à moins que ce soit un genre précis et/ ou que ça soit fait exprès- ça ne m’intéresse. En fait, j’ai juste perdu mon temps.

Que quelqu’un ici me dise  s’il a déjà lu du Christina Lauren (juste en bas dans les commentaires) et ce qu’il en a pensé, parce qu’il me semble bien que ces romans sont des best-sellers et vraiment je… non, je ne peux pas !

Sinon, on se retrouve une prochaine fois sur le blog ou les réseaux sociaux !

À bientôt !

Publicités

15 commentaires sur “La saga Beautiful – la pire saga moderne ?

  1. Salut Chris! 🙂
    J’ai jamais eut ne serait-ce que l’envie d’ouvrir un seul de ces livres personnellement! C’est comme Cinquante nuances de Grey. Ça ne m’inspire pas une seconde avec le peu que j’en ai lu: c’est plat, aucune profondeur, comme tu le dis c’est juste un prétexte à mettre des scènes de sexe (soit dit en passant d’un ridicule consommé), les dialogues sont une vraie blague, les ressentis des personnages aussi. Bref ce genre d’histoires n’est qu’un gros concentré de gnan gnan stéréotypé loin d’être surprenant et surtout très loin d’avoir une vraie valeur littéraire! Je passe mon chemin quand je les croise.
    Et je suis désolée pour toi que tu aies dépensé des sous dans des livres qui ne t’ont pas plus du tout! (tu as eut du courage quand même de lire les trois je trouve vu ton avis! Haha)

    Bisous 🙂

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire ! Effectivement je crois que je vais faire comme toi et passer mon chemin dès que je verrai ce genre de livres parce que ce n’est vraiment plus possible ! je les ai tous lus parce que j’avais du temps à perdre dans les transports et que je voulais faire une vraie chronique avec des vrais arguments donc je les ai tous testés mais sinon vraiment je regrette ! C’est tellement mal écrit… Je me demande comment ils ont pu se faire édités !

      J'aime

      • Ils sont édités car il y a un lectorat friand de ce genre de livres aussi, on a tous des goûts et avis différents! Mais c’est vrai que d’un point de vue très subjectif c’est pas toujours évident de comprendre! :p

        J'aime

      • Je comprends qu’il y a un lectorat et que les goûts et les couleurs ça ne se dicute pas ! Mais le truc avec un roman en général c’est que le lecteur s’identifie au moins un peu avec le héros (l’héroïne) dans ce cas-là. Et du coup, ce que je ne comprends pas c’est que dans le siècle où on vit, une femme puisse s’identifier à une femme complètement soumise à l’homme (dans le couple et au bureau) est forcément riche et beau et où elle est obligée de se saper très très sexy avec de hauts talons et caetera et caetera et j’en passe et des meilleurs avec tous les clichés qui vont avec ! Je comprends pas en quoi elles arrivent à fantasmer sur cette image là alors que c’est une image contre laquelle on se bat depuis des années et des années maintenant; et c’est cette image qu’elles acceptent en lisant ce genre de livre. En gros, c’est pour ça que je comprends pas en quoi elles peuvent être attirées par ce qui prône quand même une certaine culture du viol ! J’aurai des tas de choses à dire, mais je m’arrête là, ça commence à faire long comment commentaire ^^

        J'aime

  2. Hum… alors… je sens que le moment va être gênant… XD Tout d’abord, faut que je dise que ces trois bouquins je ne les ai pas lu. Mais j’ai lu le tout premier de leur série « Beautiful Bastard » eeeeet le moment gênant arrive : BOUM j’ai beaucoup aimé.
    Je ne sais pas de quoi il est question dans les trois bouquins que tu cites, mais le « Beautiful Bastard » m’avait agréablement surprise dans le sens où tous les clichés nauséabonds (cités dans ma chronique que tu as lu tout à l’heure) n’étaient pas présents. Déjà, dans BB on a affaire à une nana franche du collier, ambitieuse, carriériste et qui a sacrément du chien. Ensuite, c’est foutrement drôle, les échanges entre cette nana et le Beautiful Bastard sont bien piquant à souhait. Après c’est sûr ça reste de la romance érotique, l’intrigue ne vaut pas un pet de lapin et les multiples parties de jambes en l’air tiennent à elles seules les 120 pages de l’histoire. Mais j’avais trouvé que justement pour une fois on avait pas affaire à des clichés sur la femme fragile complètement à la merci d’un homme, qui abandonne tout pour « l’amour de sa vie ».

    Voilà, fin du moment gênant. :p

    J'aime

    • Eh bien d’après ce que j’ai compris, cette saga est composé de romans majeurs dont fait parti Beautiful Bastard et de romans mineurs qui sont un peu la suite des romans majeurs et qui nous permettent d’avoir un petit aperçu de la vie des personnages après les évènements qui se sont passés dans les romans majeurs. Le truc, c’et que moi je n’ai lu que des romans mineurs d’où le fait que j’ai trouvé ces romans complètement vide de sens. Du coup, je n’ai pas lu Beautiful Bastard mais tant mieux si tu as aimé, on est tous différent après tout et peut être que les romans majeurs valent mieux que ceux que j’ai lu. Après, je ne suis absolument pas tentée de lire un autre de ces romans ^^

      Au plaisir de te revoir sur mon blog 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s