Roman auto-édité: Loin de Berkeley Hall

Hello! On se retrouve aujourd’hui pour une petite chronique auto-édité comme je le fais chaque mois Aujourd’hui c’est du désormais célèbre Loin de Berkeley Hall dont on va discuter!

loin-de-berkeley-hall

Auteur: Coralie Khong-Pascaud
Genre: Roman historique
Nombre de pages: 125
Éditeur: Roman auto-édité disponible sur Amazon
Prix: 2,99€
Date de sortie: 5 Juillet 2016

RÉSUMÉ: Angleterre, 1911. Alors que sa sœur cadette s’apprête à faire son entrée dans la bonne société à l’occasion du bal des débutantes, Lady Catherine Davenport sème le trouble sur le domaine familial de Berkeley Hall en refusant de se marier.
Éprise de liberté et de reconnaissance, Lady Catherine se rapproche de Lydia, une femme de chambre au caractère bien trempé et qui a du mal à supporter sa condition de domestique.
Ensemble, elles vont décider d’un tout autre chemin…

MON AVIS: Coralie Khong-Pascaud parvient très bien à nous plonger dans l’Angleterre du XIX è siècle. C’est un livre qui se lit facilement et je me suis aisément laissé emporté par les problématiques de l’époque : faire son entrée dans le monde, le mariage, la richesse.

J’aime beaucoup les préoccupations (assez futiles) de l’époque, ça me fait toujours rire et surtout j’aime beaucoup les descriptions des robes souvent froufrouteuses des femmes ainsi que les tenues très soigneuses et classes de ces messieurs. Les descriptions en général sont un vrai régal, pas seulement en ce qui concerne les vêtements mais aussi le faste des maisons, des repas, des événements. Les paysages également sont de toute beauté! Alors oui, ce n’est peut-être qu’un livre, mais ça n’empêche que je n’ai eu aucun mal à me les représenter ces paysages!

Mais si vous voulez, ce livre était un prétexte! Un prétexte pour parler d’un sujet plus profond et de définitivement plus problématique au XXè siècle : le système des classes sociales, entre les nantis qui sont nés riches et les domestiques qui doivent se contraindre à travailler comme des esclaves pour satisfaire les moindres désirs de leurs maîtres et ce- et j’insiste- sans la plus petite gratitude ou compassion envers eux ! Ces derniers sont vraiment traités comme des objets, on ne les voie pas, on leur donne des ordres à tout bout de champ sans même les regarder… Je sais que cela peut paraître désuet et  tout, mais si on regarde bien les faits, les choses ont -elles vraiment changé en 2017, plus d’un siècle après? A t-on plus de considération pour les métiers de l’hygiène, d’aide à la personne et les femmes? Parce que oui, les femmes on en parle aussi beaucoup dans ce livre et  ça tombe bien parce que c’est un sujet qui me passionne ! L’un des personnages principal, Catherine Davenport (l’héritière) ne veut pas se marier…

Dans ce roman, on en est donc aux prémices, aux tout petits frémissements avant que l’eau ne se mette à bouillir du féminisme, des revendications liées au bien-être au travail et à la rébellion contre le système des classes sociales!  Je sais, j’ai l’air de m’enflammer un peu mais ce sont des sujets qui me tiennent particulièrement à cœur. Le problème, c’est que même si le roman aborde ces thèmes, il le fait de façon superflue. En somme, nous n’avons pratiquement que l’avis des deux personnages principales, Lydia et Catherine, alors qu’il est clairement sous-entendu dans le livre que ce sont des mouvements qui commencent à prendre de l’ampleur dans ces années-là!

Je suis heureuse d’être tombé sur ce livre que Librinova m’a généreusement offert, parce que ça faisait longtemps que j’avais envie de lire un roman historique et il y a tellement de choix dans le domaine du livre que j’ai parfois du mal à me décider! Ce livre n’est certes pas un coup de cœur mais j’en suis très satisfaite et je suis ravie de l’avoir découvert!

Je vous recommande ce livre, d’autant plus qu’il est classé deuxième au concours d’écriture organisé par les éditions Charleston en 2016 sur le thème Downton Abbey! Une raison de plus de le lire!

Et toi, tu lis des romans historiques? Dis-le moi dans les commentaires!

À bientôt!


Vous pouvez retrouver ce livre sur Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s