Royal Saga tome 1! Un livre qui frôle l’indécence

Auteur: Geneva Lee
Genre:
romance érotique
Éditeur:
Hugo Roman
Nombre de pages:
436
Prix :
17€
Date de sortie:
4 Mai 2016       

 

 

 

 

 

Hello tout le monde (ou pas)! Aujourd’hui on se retrouve pour une republication d’un de mes vieux articles qui est un peu passé à la trappe!

Il s’agit donc du premier tome de la Saga Royal.  Oui, je sais, j’arrive un peu après la guerre, mais j’avais commencé cette critique bien avant la sortie des autres tomes.

RÉSUMÉ: Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d’un couloir.
Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir… Prince d’accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n’arrive pas à lui dire non dire non…
Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu’où elle est prête à aller… pour le roi et pour le pays.
Entre secrets et scandales, une relation explosive naît de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s’acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s’aimer.

citations_movie.png

MON AVIS: Dès les premières pages, avant même l’incipit, j’ai eu une désagréable sensation. Les titres à venir sont inscrits dès la première page et le dernier tome s’intitule Couronne-moi. Ça m’a donné l’impression que c’était inutile de lire le livre puisqu’on nous révèle déjà la fin. Alors oui, me direz-vous, quand on lit ce genre de livre on se doute plus ou moins de l’issue de l’histoire, et si on suit le schéma-type pour ce genre de roman, alors il devrait arriver à Clara (l’héroïne de notre roman) la même chose qu’à Tessa et à Ana ( je viens de le remarquer, mais pourquoi tous leurs prénoms finissent par un A? C’est bizarre ça, y a peut-être une étude onomastique à faire à ce propos?) Mais revenons-en à nos moutons, les titres en début de livre, ça gâche une part de suspense et c’est pas top!

Les personnages sont quelques peu préformatés. En ce qui concerne le prince Alexander, il ne faut pas s’attendre à trouver un personnage très différent d’Hardin (dans la saga After) et de Christian (dans la saga 50 nuances de Grey) genre dangereux dominateur if you see what I mean. Il veut bien évidemment dominer Clara, il change d’humeur comme il change de chemises, mais pourquoi ? Je me demande en quoi c’est intéressant pour l’histoire d’avoir un état d’esprit aussi changeant pour ce type de personnage. Ça ne fait pas avancer la diégèse et puis franchement, reproduire les même combinaisons à chaque fois… Je ne sais pas moi, personne ne trouve ça lassant ? On dirait un simple copier-coller. Vous voulez que je sois honnête avec vous ? J’ai rencontré des tas de gens dans l’édition et un jour, il y a carrément un éditeur qui m’a dit que si un manuscrit suit la tendance du moment, il ne se donne pas la peine de lire le livre. Il le publie tout simplement.

Même si c’est un livre que je n’ai pas beaucoup apprécié, cela ne veut pas dire que tout est bon à jeter. J’aimerais particulièrement savoir ce que va devenir Edward,un gentil garçon et le  frère du prince de surcroît  (il cache un terrible secret qui pourrait ternir la couronne). J’ai aussi l’impression que Pepper alias Pepper la Perverse, la grande méchante du livre prépare un mauvais coup qui pourrait nuire au couple du roman et c’est tout bête mais ça me donne envie de lire le volet suivant !

Le plus important dans l’histoire reste de savoir comment Clara et Alexander parviendront à rester unis dans l’adversité (dit sur un ton dramatique).

Si j’ai un moment été attiré par ce livre, c’était à cause de la trame de fond. Le fait d’avoir un aperçu d’une famille d’élite telle que la famille royale d’Angleterre (et en version moderne siouplé!) n’a pas été pour me déplaire. L’idée est originale surtout quand on sait que l’héroïne est premièrement, une roturière, deuxièmement une Américaine (ho, le mal! ^^). Tout se joue là-dessus,  par rapport aux prochains tomes. Clara va t-elle être acceptée par la famille de son prince, ou aura t-on droit à un retournement de situation hollywoodien? À voir.

Je finirai sur une mauvaise note malheureusement en soulignant que je ne comprends pas pourquoi dans le siècle où nous vivons, les femmes sont attirées et fantasment sur des lectures où la femme est :

1-rabaissée (le titre du roman c’est quand même  »Commande-moi » non mais ho!) alors qu’elles se battent, prônent et revendiquent depuis des années que non, elles ne sont pas inférieures aux hommes et que oui elles ont droit à la parole et qu’encore une fois non, elles ne sont aucunement obligées d’obéir aux moindres des ordres que donne un homme.

2-complètement vierge, prude et ignorante sexuellement (ce n’est pas le cas dans cette saga et franchement, ça m’a donné envie d’applaudir!) et surtout soumise à l’apprentissage sexuel de l’homme.

3-Et où pour finir, l’homme est…riche. Oui oui. Riche. Parce qu’une femme c’est connu, a forcément besoin et envie qu’un homme l’entretienne. Je le dis, je le répète, c’est pas comme si certaines personnes s’étaient battues pendant de longues années durant pour qu’on puisse aujourd’hui être autonome.

En résumé c’est un livre que j’ai terminé en six jours, et pour moi c’est très long! Je n’avais pas spécialement envie d’y retourner à chaque fois alors qu’il y a certains livres que j’ai du mal à lâcher! Même quand j’ai cours le lendemain très tôt, même quand je dois réviser, même quand il est une heure du matin (toi même tu sais)…

Ce livre ne fait pas partie du genre de livre que je préfère (et c’est un euphémisme) et d’ailleurs, je n’ai même pas mis de citation au début de l’article parce que… quelle citation aurai-je bien pu mettre?

Enfin bref, je m’arrête là, cet article est désormais terminé et je vous invite à lire ce livre pour vous en faire votre propre opinion. Si c’est déjà fait, vous pouvez me laisser quelques commentaires, je serais ravie d’en discuter avec vous.

Bisous à tous, et à bientôt j’espère pour un nouvel article =D

Note : ★★☆☆☆


N.B. la seconde photo n’est pas de moi. Cf citations-movie sur instagram

 

Publicités

2 commentaires sur “Royal Saga tome 1! Un livre qui frôle l’indécence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s