Etiquette et espionnage ou comment patienter 3 ans avant de lire un roman!

« L’école ne filait pas à travers la lande sur des centaines de jambes minuscules. Elle flottait au-dessus, dodue, majestueuse et volante »

dav


Auteur:
Gail Carriger
Genre: Steampunk!
Nombre de pages: 376
Éditeur: Orbit
Prix: 16€90
Titre original: Etiquette&espionage
Date de sortie: 12 Mars 2014

J’avais très envie de lire ce livre à sa sortie parce que le résumé m’attirait beaucoup, autant que le style et le graphisme de la couverture. J’ai toujours été attiré par les films et les livres avec des femmes qui portent de longues robes froufroutantes style 18ème siècle! Du coup, j’en attendais énormément de ce roman et même si je ne l’ai pas lu tout de suite, il me faisait très envie. C’est quand j’ai fait un petit tour le blog d’Ibidouu que je me suis rappelée son existence et je me suis dit: « Tiens! Pourquoi ne pas l’emprunter à la bibliothèque? » C’est chose faite, je l’ai lu et je te donne mon avis tout de suite!

RESUME: Angleterre, début du  XIXè siècle. Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa mère : elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres qu’apprendre les bonnes manières ! Mrs Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady, aussi inscrit-elle Sophronia au Pensionnat de Mlle Géraldine pour le perfectionnement des jeunes dames de qualité. Très vite Sophronia comprend  que cette école ne correspond pas exactement à l’idée que sa mère s’en faisait. Certes, les jeunes filles y apprennent l’art de la danse, celui de se vêtir et l’étiquette ; mais aussi celui de la diversion, de l’espionnage et de l’acte de donner la mort- , le tout de la manière la plus civilisée possible, bien sûr. C’est une chose que d’apprendre à faire une révérence comme il faut. C’en est une autre que d’apprendre à faire une révérence en lançant un couteau.

MON AVIS: Je suis tout simplement RAVIE parce que c’est le premier livre steampunk que je lis! Ça faisait longtemps que je cherchais à lire ce genre de roman, mais je ne savais pas trop vers quoi me tourner! Ce n’était pas mentionné sur la quatrième de couverture quand j’ai lu le résumé, aussi ça a été une agréable surprise de m’en rendre compte en lisant le livre! Pour ceux qui ne voient pas trop ce qu’est le steampunk, (en gros) c’est l’alliance du passé et du futur. Plus précisément, c’est le fait d’allier les innovations mécaniques (notamment celles de la révolution industrielle) et l’atmosphère du XIXème siècle qui est encore un peu stricte, avec des règles de bienséance à respecter à tout bout de champ!

J’ai  beaucoup aimé me plonger dans l’univers de ce livre au début! Mais finalement j’ai mis du temps à le lire. BEAUCOUP trop de temps! Je l’ai trouvé intéressant mais pas super à ce point! Il y a des livres qu’on n’arrive pas à lâcher même si on a cours le lendemain et qu’on doit se lever tôt, même si on un entretien ou même s’il est deux heures du matin! Et celui-ci n’en fait pas parti! Je l’ai lu en entier pour faire ma chronique et parce qu’il était sympa mais s’il n’y avait pas eu le blog, je crois que je n’aurais pas été au bout de ma lecture. Je serai passé à autre chose directement.

C’est vraiment un univers spécial qui nous est proposé dans ce livre. Les attitudes un peu chichiponpon des personnages (XIXè siècle oblige!), les manières, les tenues vestimentaires… C’est vraiment le genre de truc que j’aime! Si on ajoute à cela l’originalité des prénoms: Mesdemoiselles Sophronia Temminnick, Dimity Plumleigh-Teignmott et autre Sidheag Maccon sont de la partie! Parfois je me demande vraiment où les auteurs vont trouver les noms de leurs personnages!Je me suis retrouvée dans un univers vraiment particulier  surtout si on prend en compte l’architecture du pensionnat, qui nous est décrite de façon assez magistrale (cf citation au début de l’article)!

Alors pourquoi n’ai-je pas terminé ce livre? C’était trop. Trop pour moi. L’auteur n’a pas su rester concentré sur un seul type d’univers. Elle a fait un mélange hétéroclite de steampunk et de loup-garous et de vampire! Déjà, les loups-garous et les vampires ne sont pas ma tasse de thé. Mais je trouve qu’ils ne s’incorporent pas du tout dans le roman! Réfléchissons bien: le steampunk, les vampires, les ladies espionnes… Il aurait fallu  choisir. Je sais bien qu’à l’époque où ce livre a été publié on voguait encore sur le succès de Twilight et autres mais là le roman se retrouve complètement dénaturé  alors qu’il aurait pu être tout à fait original!

C’est vraiment dommage pourtant, au vu du résumé, j’étais sûre d’aimer ce livre! J’avais même pris le second tome par avance!  À la place, je vais relire un de mes livres chouchou!

dav

Et toi, tu as déjà lu steampunk? Dis-le moi dans les commentaires! J’avoue que je n’ai pas envie de rester sur une déception à propos de ce genre!

Je vous ai fait une petite lecture! Je sais, ça faisait longtemps mais à l’origine, c’était quand même la petite touche perso de mon blog. Dites-moi ce que vous en pensez!

Ma note: 1/5

À bientôt sur le blog!

Chris

Publicités

7 commentaires sur “Etiquette et espionnage ou comment patienter 3 ans avant de lire un roman!

  1. Gail Carriger est une de mes auteurs favorites! Elle est souvent soit adorée, soit détestée!
    Cette série est jeunesse contrairement à celle dont elle est le préquel. Les vampires, loups-garous et autres créatures fantastiques sont parfaitement intégrée à l’histoire, mais il faut lire les séries dans l’ordre. La première est bien plus claire sur leur place dans la société 😉
    Je l’ai moins aimée que le protectorat de l’ombrelle, mais je l’ai trouvé amusante. Et je peut te jurer qu’elle ne s’est pas inspirée de Twilight (a l’extrême limite True Blood, et encore).^^
    Le mélange steampunk et fantastique est courant, donc méfie toi si tu n’aime pas les mélanges des genres la prochaine fois. Histoire que tu sois plus emballée par le roman 😉

    J'aime

    • Ah ouais? Tu m’as appris des choses là! Je voulais vraiment, mais j’ai pas adhéré à l’histoire 😶 et même si je lis la série dans l’ordre, je suis pas sûre que ça passe plus…les vampire et autres loup-garous sont pas ma tasse de thé…
      Tu as d’autres romans steampunk à me conseiller sinon?

      J'aime

      • Je comprend tout à fait, le monde crée par Carriger est spécial, on adhère ou pas 😉
        J’ai bien aimé une série de steampunk jeunesse de Scott Westerfeld, la trilogie Léviathan, qui est une uchronie sympa qui se passe au début du XXème siècle. A la croisée des mondes de P. Pullman est également un peu steampunk, même si les genres se mêle!
        Je ne suis pas une pro de ce genre mais je viens d’entamer Homunculus de J.P. Blaylock qui apparemment est un classique du genre, je ne peut pas encore te dire ce que j’en pense, mais c’est une référence!
        On m’a conseillé La Machine à différences de William Gibson et Bruce Sterling ainsi que Confessions d’un automate mangeur d’opium de Fabrice Colin et Mathieu Gaborit, que je n’ai pas encore lu!
        Oh et récemment sur le blog Premiers chapitres, j’ai lu un article sur New victoria, un livre steampunk futuriste, mais attention là il y a des zombies!

        J'aime

  2. Je partage partiellement ton avis haha. Ce n’est pas le meilleur ouvrage de Gail Carriger, j’ai largement préféré Le protectorat de l’ombrelle personnellement ! Celui-ci est beaucoup trop axé jeunesse pour moi ^^
    Mais ça reste sympathique à lire et j’aime bien le fait qu’on retrouve certains personnages du Protectorat dans leur jeunesse 🙂
    Après si les vampires et les loups-garous ne sont pas ta tasse de thé, abandonne. Il n’y en a pas tant que ça dans ce premier tome par rapport aux autres ^^
    Si tu aimes la BD, je te recommande chaudement Lady Mechanika, très bonne BD steampunk 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s