Paranoïa

melissa-bellevigne »La vie est franchement mal faite tout de même! Cette foutue loterie se trompe de gagnants: certains remportent un lot sans avoir joué, et ceux qui ont les bons numéros ne reçoivent rien, c’est d’une tristesse! »

 paranoia-livre

 

 

 

 

 

 

                                                            Auteur: Mélissa Bellevigne
                                                                      Genre: fantastique
                                                                       Editions: Hachette
                                                                  Collection: Black Moon
                                                                    Nombre de pages: 320
                                                               Date de sortie: 30 Mars 2016
                                                                               Prix: 17€



Bonjour à tous,

Mon premier article sera donc consacré au premier roman de l’auteure Mélissa Bellevigne, cette jeune femme de 26 ans à la multiple casquette. Le résumé de son roman est juste en dessous pour qu’on puisse s’attaquer directement à la critique de ce livre. Bonne lecture =D

Résumé: Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

MON AVIS: J’annonce tout de suite la couleur pour ce premier article: c’est un livre que j’ai beaucoup aimé (on commence donc en beauté!), il ne m’a fallu qu’une journée pour en venir à bout (contrairement au livre suivant, mais là il faudra revenir pour en savoir plus haha!). C’est un livre confortable à lire notamment grâce à son interligne 1,5, à ses courts chapitres et à l’alternance des voix (vous savez comme dans Irrésistible Alchimie ou After?) C’est ce qui permet au lecteur d’avoir le point de vue des deux personnages principaux.
Ce roman est très bien construit, ce n’est pas comme dans un film hollywoodien où on comprend dès le début ce qui se passe et comment cela va se terminer. Ici, j’ai eu beau me triturer les méninges, avant que le livre ne le révèle, je n’ai pas pu déterminer qui était Alwyn, l’ami imaginaire de Judy et s’il était réel ou pas, tout comme je nageais entre deux eaux pour savoir si Judy était belle et bien folle (et heureusement d’ailleurs car c’est tout le principe du genre fantastique! =p). En fait, on ne cesse de douter durant tout le livre et c’est ça qui est intéressant.
Ce que je déplore (eh oui, il faut quand même des points négatifs, un livre n’est jamais parfait!) c’est le personnage d’Alwyn, l’ami imaginaire, qui ressemble un peu trop à celui d’Edward Cullen à mon goût. Sans vous spoilez sa peau est froide comme le marbre- et ce n’ est pas moi qui le dit mais bien le roman qui le décrit comme tel- et en plus de cela il est décrit comme étant quelqu’un d’élégant entre autres choses ( mais je n’en dirai pas plus). Pourtant, même s’ils sont dans la même collection, cette histoire-ci n’a rien à voir avec Twilight, je tiens à le préciser.
On va maintenant aborder un sujet important: la fin. Contrairement à d’autres qui l’ont trouvé frustrante, moi j’ai beaucoup aimé cette fin. Alors oui, on ne connaît pas le fin mot de l’histoire (et encore, j’extrapole un peu), mais au fond ce n’est pas si important que ça. Ce roman est un véritable page-turner et si on réfléchit bien… quelle fin auriez-vous donné? Un happy end comme on en voit tout le temps? Mais alors un happy end pour qui? Judy ou Lisa? Si vous avez quelques idées, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires, je serai ravie de lire ça =D).
En définitive, j’ai beaucoup aimé ce livre qui a réussi à me tenir en haleine. J’aimerais beaucoup découvrir un autre livre de cette auteure (pas forcément une suite à Paranoïa, même si ça ne serait pas pour me déplaire) pour me faire une idée plus précise de sa patte.
Ce que je ne comprends pas en revanche c’est pourquoi avoir mis ce roman en rayon jeunesse. Cela ne me semble pas être le choix le plus judicieux… Enfin bon je vous laisse avec la lecture d’un extrait du bouquin. Et si vous avez déjà lu le livre, dites-moi ce que bous en avez pensé dans les commentaires

 Bisous et à bientôt lips-render

Note:   ★★★★☆

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s