Hate list

« C’est moi qui ai eu l’idée de la liste. Je n’ai jamais voulu que quelqu’un meure »

Hate list.jpg
 
 Auteur: Jennifer Brown
Genre: Young adult
Nombre de pages: 389
Éditeur: Le livre de poche jeunesse
Âge conseillé: 15 ans

Résumé: Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l’école, tuant une dizaine d’élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenu pour se défouler. Pourquoi ce qui n’était qu’un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ? Est-elle aussi coupable que Nick ?
MON AVIS: J’aime beaucoup ce genre de livre de style « témoignage » entre guillemets. C’est vrai que quand on regarde les infos avec ce style de nouvelles: « attentats, tueries dans un collège/lycée (ce qui est monnaie courante aux États-Unis si vous voulez mon avis), et les prises d’otages dans un supermarché » on se demande toujours comment quelque chose d’aussi horrible a pu arriver, qu’est-ce qui s’est passé dans la tête du type et comment a t-on bien pu en arriver là? Eh bien Hate list nous permet d’avoir un regard de l’intérieur sur ce genre d’événements tragique, mais, et j’insiste là-dessus: sans le côté voyeur qui va avec.
   Hate list est un livre vraiment puissant qui décrit les événements sans ambages, mais cela reste supportable pour le lecteur. La preuve, je n’ai pas versé une seule larme, moi qui suis assez émotive (ou peut-être une à la fin). Le roman est écrit du point de vue de Valérie, la petite amie du tireur mais on arrive aisément à comprendre les points de vue de tous ceux qui l’entourent: entre ceux qui tentent de l’aider et ceux qui la détestent (dont parfois des membres de son entourage proche comme son père qui est à mon humble avis un personnage fort détestable pour ne pas dire autre chose).
Hate list est un roman qui, comment dire… mesure l’étendu des dégâts. L’impact que cette tuerie a pu avoir dans la vie de tous. ¨Pour autant ce roman n’est pas 100% noir et profondément pessimiste. Valérie a vécu le pire, l’inimaginable mais elle est toujours en vie. Alors elle est en quelques sortes obligée de continuer à avancer.Elle effectue un véritable parcours du combattant. J’avoue d’ailleurs que je ne comprends pas pourquoi ses parents ne l’ont pas changé de lycée. Moi à sa place, je ne l’aurais pas supporté, même pour une année. Vraiment.
Valérie n’était certes pas la fille la plus appréciée de son lycée, elle ne faisait pas non plus parti de la famille parfaite mais elle avait des tas de choses, comme une maison où vivre et des amis mais elle ne s’en rend qu’une fois que tout son monde- et pas seulement le sien- a été complètement chamboulé.
 
Je me répète, mais j’aime énormément ce type de livre qui nous font sortir de notre zone de confort l’espace d’un instant. Dans le même genre à peu de choses près, j’ai lu Blacklistée de Gibsen Cole qui parle de harcèlement scolaire; et je lirai bien Tornade du même auteur que Hate list.
En définitive, j’ai beaucoup aimé ce livre teinté d’un réalisme… troublant. De fait,  Je vous recommande ce livre sauf si toutefois pour vous lire équivaut à rêver et à s’évader dans un autre monde plus joyeux ou juste différent du monde dans lequel on vit qui peut parfois être très éloigné de l’utopie.
J’espère que j’ai pu vous donné un aperçu global de ce que ce livre renferme.
À Lundi pour une nouvelle chronique,
Bisous, bisous,lips-render
                         Chris

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s